Les gens heureux

Publié le par Oyster

Les sondages, c'est bien connu, on leur fait dire ce qu'on veut. Une petite enquête parue dans le journal du conseil régional d'Ile-de-France ce mois-ci m'apprend que 87 % des Franciliens se déclarent heureux de vivre dans leur région. Si, si. A la question "Actuellement, êtes vous heureux ou non de vivre en Ile-de-France ?", 56 % des sondés répondent "Assez heureux", 31 % déclarant qu'ils sont franchement "Très heureux". Concernant la qualité des relations entre les gens, 72 % la jugent "Plutôt bonne" - manifestement, seuls 2 % trouvent que leurs voisins sont des rustres ou des beaufs qui écoutent de la musique d'écervelés jusqu'à point d'heure. Pour ce qui est de la qualité de l'environnement, 52 % des Franciliens se disent "Assez satisfaits", ce qui laisse pantois le campagnard dans l'âme que je suis.
Petit éclair de lucidité, 50 % des Franciliens estiment qu'il est "Assez difficile" de trouver un emploi dans la région. Mais un truc me tracasse avec ces résultats dans l'ensemble souriants - sans vouloir accuser le conseil régional de tricherie, loin de là. C'est plutôt la cohérence des sondés que je mets en doute. Je ne sais pas pourquoi, quelque chose me dit que les questions n'ont pas été posées aux portes de la première cité venue, ni aux sans-papiers en grève qui ont monté un campement de fortune à quelques rues de chez moi. Ayant choisi de mon plein gré d'habiter la région, et bénéficiant au maximum des avantages culturels et autres dont elle nous gratifie, je ne vais pas faire mon rabat-joie et cracher dans la soupe ; cependant, si je puis me permettre, il me semble qu'une question manque à ce sondage. Une question toute bête, et pourtant fondamentale, à laquelle je voudrais que les Franciliens, tous ces gens contents et avenants qui m'entourent, apportent une réponse claire : Si vous êtes aussi heureux de vivre, les gars, pourquoi diable tirez-vous des gueules pareilles dans le métro ?


(Note : Cela ne signifie pas que les gens heureux qui le manifestent vulgairement à grand renfort de cris bestiaux dans les transports en commun sont plus supportables, hein.)



Reiser-Les-gens-heureux.jpg

Publié dans Humeur (aqueuse)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Esther 11/12/2009 21:55


On m'a pas posé de question à moi!